Réseau CourtaPro.ch

Le guide pratique du 2e pilier et du libre passage

Mon-2epilier.ch

Accueil Accueil
Commencez votre visite ici Commencez votre visite ici
Ma situation actuelle > Ma situation actuelle >
Je place mon 2e pilier > Je place mon 2e pilier >
Je retire mon 2e pilier > Je retire mon 2e pilier >
2e pilier et les impôts 2e pilier et les impôts
2e pilier et pays de l'UE 2e pilier et pays de l'UE
Infos sur le 2e pilier > Infos sur le 2e pilier >
Nos services 2e pilier > Nos services 2e pilier >
Téléchargez le guide complet Téléchargez le guide complet
Cliquet ICI pour télécharger
Cliquez ICI pour télécharger
Cliquez ICI pour télécharger
Cliquez ICI pour télécharger
Cliquez ICI pour télécharger
 

A la retraite: Prendre le capital ou les rentes à la retraite ?

Lorsque la retraite approche, le salarié est souvent partagé. Doit-il prendre la rente vieillesse ou toucher le capital ? Quels sont les critères pour fonder son choix ?

Cette décision est certainement la plus importante qu’il aura à prendre dans son existence vu les montants en jeu. Mieux vaut donc appuyer cette décision sur des critères objectifs.

Le règlement autorise-t-il l’option capital ?

Avant l’entrée de la révision de la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) en janvier 2005, l’option de prélever tout ou partie de son avoir de vieillesse était exclusivement dépendante du règlement de la caisse de pension. Si celui-ci ne le prévoyait pas explicitement, l’assuré n’avait pas le choix : il devait prendre la rente vieillesse. Depuis la révision, l’assuré peut demander que le quart au moins de son avoir de vieillesse soit versé sous la forme d’une prestation en capital même si ce n’est pas prévu dans le règlement. Dans ce cas, le solde de l’avoir est versé sous forme de rente de vieillesse. Toutefois, même avant janvier 2005, beaucoup de caisses de pension prévoyaient déjà la possibilité d’un retrait total ou partiel.

Un autre point important est de vérifier les modalités exigées par le règlement pour le retrait du capital. La majorité des caisses exigent de respecter un délai qui peut aller de quelques mois à plusieurs années avant la prise de la retraite. Ce que l’assuré doit bien comprendre, c’est que l’option par défaut est la rente de vieillesse. L’option capital exige donc une demande écrite respectant le délai prescrit.

Capital ou rente : quels critères ?

La difficulté de ce choix réside dans le fait qu’il n’y a pas de réponse simple valable pour tous. L’assuré doit établir ses priorités et tenir compte de sa situation familiale. Nous voyons trois critères qui peuvent être formulés sous forme de questions : Quel sera le revenu régulier à la retraite ? Que se passe-t-il en cas de décès ? Quel est le traitement fiscal ?

Comment nous pouvons vous accompagner

Nous proposons un entretien dans nos locaux ou à distance.  Alors intéressé ? Cliquez sur le lien ci-dessous.


Cliquez ICI pour télécharger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
< Précédent   Suivant >
Nos services
Cliquez ici pour en savoir plus ...

Cliquez ici pour en savoir plus ...

Cliquez ici pour prendre contact ...  

Cliquez ici pour en savoir plus ...
 
Personnes de contact

Thierry et Ghislaine Feller
Consultants et administrateurs

Nous aimons communiquer, transmettre des informations et des conseils dans un langage accessible à tous.

Accompagner des personnes dans toutes sortes de démarches et élaborer des solutions personnalisées ... c'est notre passion !

Profil de Thierry Feller
Profil de Ghislaine Feller
Commentaires de clients
Comment nous pouvons vous servir
Notre éthique des affaires
Tout est gratuit ou presque !
Notre politique de vie privée